Développer son entreprise
Publié le :
10/1/2023

Les 10 erreurs courantes à éviter lorsqu'on crée son entreprise

erreurs création d'entreprise
Découvrir nos offres →

 

Créer son entreprise est un rêve pour de nombreuses personnes, tant l'aventure entrepreneuriale peut sembler trépidante et passionnante. Mais se lancer, c'est faire face à un certain lot de difficultés et de stress.

 

Plus que de simplement essayer de limiter les risques liés à la création d'entreprise, connaître les erreurs les plus courantes permet de se faciliter les premières étapes. Alors, voici les 10 erreurs les plus courantes lorsque l’on crée son entreprise et ce que vous pouvez faire pour les éviter.

 

Quelles sont les 10 erreurs les plus courantes à éviter ?

Bien se préparer est primordial pour créer son entreprise dans une atmosphère propice au succès. Choisir le mauvais associé, abandonner, ne pas se préoccuper de ce qui nous entoure, ne pas faire de pauses, la liste des erreurs lorsque l'on crée son entreprise est longue. Mais pas de stress, découvrez comment éviter les 10 erreurs les plus courantes.

 

 

Erreur n°1 : Choisir le mauvais associé

 

Créer son entreprise seul peut faire peur et rebuter de nombreuses personnes. Faire le choix de s’associer semble alors la meilleure alternative pour profiter de l’aventure entrepreneuriale. Mais encore faut-il choisir la bonne personne. 

 

Il est important de choisir son associé avec soin et de s'assurer des visions de chacun. Choisir le mauvais associé peut avoir un impact significatif sur le succès de votre entreprise. Voici quelques risques potentiels liés au choix de votre associé :

 

  • Différences de vision et d'objectifs : il est important que vous et votre associé partagiez la même vision et les mêmes objectifs sûr où vous voulez mener l’entreprise.

 

  • Désaccord sur la répartition des responsabilités et des profits : il est important de définir clairement les responsabilités de chacun et la répartition des profits dès le départ pour éviter les conflits futurs.

 

  • Différences de style de gestion : si vous et votre associé avez des styles de gestion différents, cela peut causer des tensions et des difficultés de communication. Il est important de se connaître mutuellement et surtout, d’accepter de faire des compromis.

 

Il est crucial de prendre le temps de bien réfléchir à votre choix et de discuter de tous ces risques potentiels. Il peut être utile de consulter un avocat ou un conseiller en gestion pour obtenir des conseils et de l'aide dans ce processus de création d’entreprise. 

 

Vous pourrez trouver plus d'informations sur le choix de votre associé sur cet article : “Comment choisir le bon associé pour la création de son entreprise ?

 

 

Erreur n°2 : Abandonner trop tôt

Il est toujours trop tôt pour abandonner. Lorsque les choses ne se passent pas comme prévu ou lorsque vous rencontrez des difficultés, vous devez toujours garder la tête haute ! En tant qu’entrepreneur vous apprendrez de vos échecs. Rappelez-vous que les difficultés sont souvent temporaires. 

 

La persévérance sera votre qualité première pour atteindre vos objectifs et ne pas vous arrêter dans votre lancée. La réussite viendra de la ténacité et de la résilience que vous montrerez en tant qu’entrepreneur. Quand on crée son entreprise, il est possible de surmonter la majorité des problèmes pour réussir. Les erreurs font partie du processus et c’est en les faisant que vous apprendrez. 

 

 

Erreur n°3 : Entreprendre pour les mauvaises raisons

 

Il est important de bien réfléchir à ses motivations quand on se lance dans l'entrepreneuriat. Entreprendre pour de mauvaises raisons peut être source d'erreurs et de frustrations à long terme. Voici quelques exemples de mauvaises raisons de se lancer dans l'entrepreneuriat :

 

  • Vouloir générer des revenus importants : être entrepreneur ne vous garantit pas de gagner des millions dès la première année. Il est probable que vous ayez besoin de plusieurs années pour enfin en profiter.

 

  • Pour échapper à un travail ou une situation que vous n'aimez pas : créer son entreprise peut être vu comme une voie vers la liberté en échappant à toute subordination et en devenant le patron. Mais il ne faut pas oublier le travail et les responsabilités qu’impliquent la création d’entreprise et l’entrepreneuriat en général.

 

Avant de vous lancer dans la création de votre entreprise, assurez-vous de prendre du recul et de réfléchir à vos motivations. Définissez aussi vos objectifs, mettez vos envies à l’écrit, demandez-vous réellement pourquoi vous voulez vous lancer. Cela vous aidera à évaluer votre engagement et à vous assurer que l’entrepreneuriat est fait pour vous. 

 

Erreur n°4 : Vouloir tout faire soi-même

 

Il est naturel de vouloir maîtriser un maximum d'éléments lorsque l’on crée son entreprise. En voulant tout maîtriser, vous aurez l’impression de minimiser les risques et de faire des économies. Cependant, il est important de se rappeler que vous ne pouvez pas tout faire seul et que vous avez besoin de l'aide et du soutien d'autres personnes pour réussir. 

 

Vous ne pouvez pas être expert dans tous les domaines, monter en compétences dans certains domaines vous coûtera du temps et de l’argent.

 

Pensez qu’en déléguant certaines tâches à d’autres membres de votre équipe ou en utilisant des solutions et outils externes, vous gagnerez énormément en temps et en qualité.  

 

 

Erreur n°5 : Ne pas parler de son projet

 

Au premier abord, vous voudriez peut-être garder votre projet de création d’entreprise secret jusqu'à ce qu'il soit complètement finalisé et parfait à vos yeux. Cependant, il y a de nombreux avantages à parler de votre projet avec d'autres personnes. Partager son projet peut vous permettre d'obtenir des conseils de la part de personnes qui ont de l'expérience et qui seront ravis de la partager avec vous. 

 

De plus, pensez que ces personnes peuvent avoir une vision externe et donc plus large. Ainsi, elles pourraient déceler des problèmes et solutions auxquels vous n’aviez pas pensé.

 

Parler de son projet peut également vous permettre de tester votre idée de création d'entreprise et d’en estimer sa viabilité et sa pertinence. Enfin, en parlant de votre idée vous trouverez peut-être vos premiers clients en créant chez eux de l'intérêt pour votre projet. Qui sait, votre entourage fera peut-être partie de vos meilleurs ambassadeurs ?

 

 

Erreur n°6 : Ne pas écouter les conseils d'entrepreneurs plus expérimentés

 

Il peut être tentant de ne pas écouter les conseils d'entrepreneurs plus expérimentés, surtout lorsque vous voulez imposer votre vision des choses. Cependant, il est important de se rappeler que ces personnes ont probablement déjà fait face à de nombreux problèmes et ont appris de leurs expériences et surtout, de leurs erreurs. 

 

En prenant en compte leur savoir-faire et leurs expériences, vous pouvez éviter de commettre les mêmes erreurs, et ainsi, mettre toutes les chances de votre côté pour réussir.

 

Il est également important de se souvenir que chaque entreprise est unique et que ce qui a fonctionné pour une entreprise ne fonctionnera peut-être pas nécessairement pour la vôtre. Cependant, en écoutant les conseils d'autres entrepreneurs, vous pourrez obtenir des idées et des perspectives utiles, qui vous aideront à résoudre les difficultés que vous rencontrerez.

 

Trouver un équilibre entre l'écoute des conseils des autres et la prise de décision basée sur vos propres idées et votre propre vision est donc essentiel lorsque l’on crée son entreprise.

 

 

Erreur n°7 : Ne pas faire de business plan et d’étude de marché

 

Ne pas faire d’étude de marché et de business plan peuvent être de graves erreurs pour une entreprise, quelle que soit sa taille ou son secteur d'activité. L'étude de marché consiste à recueillir des informations sur les consommateurs, la concurrence et l'environnement commercial dans le but de prendre des décisions éclairées sur la stratégie de l'entreprise.

 

Il est important de réaliser une étude de marché avant de lancer un nouveau produit ou service, car cela vous permet de comprendre les besoins et les attentes de vos clients potentiels. Cela vous permet également de déterminer si votre produit ou service est viable sur le marché, et ainsi, de développer une stratégie efficace pour atteindre votre cible.

 

Quant à la rédaction d’un business plan, c’est une étape recommandée dans la création de son entreprise. Ce document vous permet d’établir de façon claire et concise vos idées et stratégies afin d’obtenir des fonds externes et/ou de lever des fonds

 

💡Tips : Pour vous aider dans la rédaction de votre business plan découvrez : “Comment établir un business plan ?

 

Sans étude de marché et business plan, vous risquez de ne pas comprendre pleinement votre marché cible, et de ne pas être en mesure de développer une stratégie efficace pour créer votre entreprise. Vous risquez également de ne pas avoir une idée précise des problèmes liés au marché et de ne pas être capable de vous différencier de vos rivaux. L'étude de marché et le business plan permettent de soulever en amont de votre projet bon nombre de difficultés.

 

 

Erreur n°8 : Mauvaise gestion des ressources humaines

 

La mauvaise gestion des ressources humaines fait partie des risques ayant de lourdes conséquences pour une entreprise, surtout lorsqu’il s’agit de ses premiers salariés. Les employés sont souvent la principale source de valeur, et une mauvaise gestion des ressources humaines peut entraîner une baisse de la motivation, de la productivité des employés et créer de l'absentéisme.

 

On peut par exemple citer des difficultés liées au manque de communication claire et ouverte avec les employés, au manque de flexibilité ou encore à l'absence de reconnaissance de la part de l'employeur. 

 

Pour éviter ces problèmes, il est important de mettre en place des processus de gestion des ressources humaines efficaces et de s’assurer de leur pertinence. 

Par exemple, assurez-vous dès la phase de recrutement que tous les enjeux et besoins soient clairs pour ne pas faire le mauvais et ainsi débuter la collaboration sur de bonnes bases. Pensez également aux processus de formations et d’onboarding ou encore au développement personnel.

 

 

Erreur n°9 : Refuser le changement

 

Créer son entreprise c’est rentrer dans un monde en constante évolution. Il est donc important d'être ouvert au changement et de s'adapter aux nouvelles situations. 

Refuser d'accepter le changement peut entraîner une stagnation de l'entreprise et rendre difficile la concurrence avec d'autres entreprises, qui sont plus ouvertes aux nouvelles idées et aux innovations. L’innovation est un élément concurrentiel différenciant à ne surtout pas laisser de côté.

 

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les entrepreneurs peuvent avoir du mal à accepter le changement. 

 

Par exemple, ils peuvent être attachés à leurs habitudes et à leur routine, ou avoir peur de l'incertitude et des risques associés au changement. Cependant, il est important de se rappeler que le changement peut être une source de croissance et de développement pour l'entreprise

 

En acceptant le changement et en s'adaptant de manière proactive, vous pouvez aider votre entreprise à rester compétitive et à prospérer dans un monde en constante évolution.

 

 

Erreur n°10 : Mauvais choix de statut

 

Faire le bon choix du statut juridique pour votre entreprise est primordial car il peut avoir une incidence sur votre responsabilité personnelle, vos obligations fiscales, la structure de votre entreprise et les décisions de gestion que vous êtes en mesure de prendre. 

 

Il existe différents statuts juridiques pour les entreprises, tels que la micro entreprise, les SARL, SA, SASU, SAS... , chacun ayant ses caractéristiques bien spécifiques.

 

Il est important de prendre le temps de réfléchir à votre statut juridique et de considérer les avantages et les inconvénients de chaque option. Bien choisir son statut est l'assurance de ne pas transformer les problèmes professionnels en problèmes personnels. 

 

💡Tips : Il peut également être utile de consulter un avocat ou un expert-comptable pour vous aider à déterminer le statut le plus adapté à votre entreprise. 

 

Vous pourrez également trouver plus d'informations sur ce guide des statuts d’entreprise : “Quel statut juridique pour mon entreprise ?

 

 

tableau blanc avec écrit startup

 

Erreur bonus : Oublier de s’assurer

Dans la plupart des cas, souscrire à une assurance professionnelle n’est pas une obligation. Seules certaines activités et situations l’exigent, notamment si vous exercez une profession réglementée.

Toutefois, y souscrire est fortement conseillé, que ce soit pour vous protéger vous-même, protéger votre entreprise, vos salariés, votre matériel et bien plus encore.

N’oubliez pas, l’assurance professionnelle est particulièrement importante dans l’entrepreneuriat, pour s’assurer un quotidien serein. Vous ne voudriez pas devoir cesser votre activité à la suite d’un sinistre si vous n’êtes pas assuré, n’est-ce pas ?

 

L'aventure entrepreneuriale 🚀

 

L'entrepreneuriat peut être considéré comme une réelle aventure. Il est alors facile de faire des erreurs lorsque l’on crée son entreprise et il serait dommage de ne pas se lancer par peur de certaines de ces difficultés. Pensez que la valeur d’un entrepreneur est sa capacité à faire face aux problèmes. Se lancer dans un nouveau projet nécessite du temps et de la remise en question. Il ne faut pas oublier que c’est en faisant qu’on apprend, et que les risques sont inhérents à l’entrepreneuriat. S’assurer avec une assurance professionnelle dès le lancement de son projet permet, entre autres, de mieux évaluer ses risques, et surtout d’y être préparé.

Devenir entrepreneur : on vous donne les clés
  1. 5 étoiles

    4,7/5 sur Trustpilot

  2. 5 étoiles

    4,9/5 sur Google